L’album « Émotion » de Kreyòl Là n’émeut pas encore

PARTAGER SUR:

Après un clash médiatique sans précédent avec Philippe Jasmin, le patron de Live Promo, à la suite de son refus de faire la première partie du bal Kreyòl Là / Enposib, programmé le 26 septembre 2020, tous les voyants étaient verts pour un retour en grande forme du groupe Kreyòl Là. Et malheureusement pour lui, Ti Djo Zenny a complètement gâché son come-back avec un disque qui peine encore à procurer une « émotion » au public. 

Près de deux (2) ans après la sortie de “Domination”, Ti Djo Zenny et sa bande étaient de retour dans les bacs avec leur 5e album. L’attente aura été longue pour au final un résultat plus que mitigé. Le 5 décembre 2020, le groupe Kreyòl Là sortait « Émotion ». Alors que les fans espéraient beaucoup de ce nouvel opus, qui pourrait venir circonscrire l’incendie Enposib, il n’en sera finalement rien et selon notre constat, l’album a fait un flop. 

Avant le 5 décembre 2020, date à laquelle Ti Djo Zenny et sa bande étaient en conférence de presse pour présenter leur nouveau grand format, le chanteur teasait, depuis plusieurs semaines, la sortie de son nouvel album avec une série d’informations dans un format documentaire, diffusé sur la chaîne YouTube de Kreyòl Là.

Le 5 décembre à El Rancho, les Apaches sont de retour à la barre. Ils ont présenté à la presse un disque contenant environ 9 titres : « Doulè lanmou », « Make m », « Ça viendra », « Peye m » enregistré aux côtés de Tony mix, « Mwen pa ko jwen li » en featuring avec Rutshelle Guillaume, « Teke lawo », « Fèl dous pou mwen », « se domaj », « Tou limen » avec en bonus le titre carnavalesque de 2019. 

L’album « Émotion » a fait un flop à cause de la tempête « Enposib » qui n’en finit pas de secouer la HMI. Le pire, les musiciens de Zafèm, ont le même jour, dévoilé leur nouveau single « Ala de ka ». Une chanson lâchée comme un obus sur l’échiquier musical haïtien. Médias et fans ont massivement partagé le morceau sur la Toile, et ont fait part de leur allégeance à Zafèm. Comme souvent sur les réseaux sociaux, il a suffi de pas grand-chose, une étincelle, pour que le phénomène s’embrase. Ce qui a éclipsé l’opus « Émotion » de Kreyòl Là, pris en sandwich par deux adversaires. À gauche, la force de Medjy et à droite, le tacle ravageur de Réginald Cangé et la poussette de Dener Céide.

La nuit des Apaches offerte par Kreyòl Là et Konpa Kreyòl le mercredi 23 décembre 2020, était le seul moyen de conjurer le sort mais le spectacle a fait un four. Grosse loose pour Ti Djo Zenny et sa troupe qui doivent attendre que l’orage carnavalesque passe pour recoller les morceaux et retenter de provoquer l’émotion tant espérée chez le public. 

Miché de Payen


PARTAGER SUR: