Manno Beats a fait le fier devant Gims avec sa moisson de deux trophées

PARTAGER SUR:

28 ans, Manno Beats est parmi les prestigieux lauréats d’AFRIMA (All African Music Awards), dont la soirée de remise de trophée s’est déroulée le samedi 23 novembre à Lagos, au Nigéria.

Après quinze années de carrière dans les banques et le marketing, le Nigérian Mike Dada cherchait une reconversion professionnelle pour « communiquer la force de l’Afrique au reste du monde ». Il a donc décidé de fonder les All Africa Music Awards (Afrima), l’équivalent pour l’Afrique des Victoires de la musique française. Après 6 éditions, un Haitien est parvenu à exploser sur la scène continentale de ses ancêtres avec le concours du duo : Afrotonix et Vox Sambou.

La cérémonie des All African Music Awards aurait pu être renommée le sacre de Manno Beats. Le chanteur a fait le fier en glanant deux trophées devant Gims, l’artiste le plus nommé aux All Africa Music Awards. Prix du «Best African Act in the diaspora » et « Best Artist in African Electro ». Voila la grande moisson récoltée par Emmanuel Pierre dit Manno Beats à cette 6ème édition des Afrima devant plusieurs stars du monde dont Gims et Aya Nakamura.

Le beatmaker chanteur et compositeur haïtien a remporté, à lui seul, deux trophées lors de cette somptueuse cérémonie de récompenses de meilleurs artistes africains et de la diaspora. Cette victoire est une fierté pour toute la nation haitienne à travers un digne fils qui vient de hisser encore le drapeau du pays dans le monde, à travers son art.

Après son doublé aux AFRIMA, au Nigéria, Manno Beats s’oriente vers le Maroc en matière de collaboration. Son sacre aux AFRIMA, lui a permis de rencontrer des artistes marocains en vue de nous concocter quelque chose d’artisitique. Un possible featuring qui permettra à Manno d’explorer de nouvelles contrées musicales. D’ailleurs, il a fait part de cette nouvelle sur son compte Instagram. Sur la photo, on peut voir le chanteur entouré de quelques artistes du Maroc, avec la légende suivante : ” Petite réunion avec la famille du Maroc pour de futures collaborations”.

Miché de Payen

PARTAGER SUR: