3M | le nouveau clip de Trouble Boy éclipsé par une accusation de sorcellerie

PARTAGER SUR:

Le 31 octobre 2019, Trouble Boy a enfin donné à ses fans ce qu’ils attendaient depuis plusieurs semaines. Il a dévoilé son titre 3M après un ingénieux teasing sur les réseaux sociaux et un suspens qui a tenu en haleine les fans les plus endurants. Le « hitmaker » avait même changé son feed Instagram pour teaser l’arrivée de son nouveau projet ! Le rappeur avait dévoilé plusieurs photos de jeunes femmes, les yeux bandés, brandissant des pancartes avec l’inscription : 3M.

Les fans de Trouble boy trépignaient d’impatience avant le 1er novembre 2019, une date que l’artiste leur avait demandé de cocher dans leurs calendriers en vue de découvrir son nouveau projet 3M. Tout le monde se demandait ce qui se cachait derrière cette inscription sur les pancartes que des femmes avaient brandies sur les réseaux sociaux.

Le jour j, le projet a été dévoilé, un titre accompagné d’un clip. 3M ( Mawon, Marye oubyen Mouri ), est une chanson qui fait sortir les mouchoirs. La vidéo met en scène l’interprète en partance pour la ville des Cayes à bord d’un véhicule piloté par son pote, Dj Touch. L’artiste fait la rencontre d’une jeune femme et est tombé sous son charme dès les premiers instants. Une relation est déjà née. Les deux tourtereaux passent la nuit ensemble.

Quelques jours plus tard, Trouble Boy reçoit l’appel de la jeune femme qui lui déclare sa grossesse. Stupéfait, le chanteur lui répond qu’il n’est pas le père biologique du bébé. Les parents qui voient mal que l’amant de leur fille rechigne à reconnaître l’enfant, jettent un sort à celui qui l’a mise enceinte. Et la joie trémousse Trouble Boy qui découvre qu’il n’est pas le père. Le père et la mère de la jeune femme emmènent le coupable au cimetière, il s’agit de Dj Touch, pour qu’il se fasse bouffer par les zombies. Un clip de rap ceinturé de rara et animé de sombres pulsions vaudouesques.

Quelques heures avant la mise en ligne du clip 3M, une vidéo devenue virale montrait le rappeur Wendy Traka en proie à une crise de folie ou qui n’est plus maître de lui-même. Selon ses fans, le “King” est victime de sortilège vaudou et le suppôt de Satan est bel et bien Trouble Boy. Sur les réseaux sociaux, Trouble Boy reçoit alors de nombreux messages de menace. Des messages empreints d’une haine incroyable ont commencé à affluer sur son compte Instagram. Le chanteur y est traité de suppôt de Satan. Des hommes et des femmes, masquant leur identité, estiment que l’interprète de “M pral nan peyan m pou yo” a utilisé la magie noire pour nuire à la carrière glorieuse de Wendyyy Traka.

Cette accusation de sorcellerie que Trouble Boy nie, empoisonne le quotidien de l’artiste et indispose le rap haitien. C’est vrai que le clip 3M a rassemblé 273,127 vues en deux semaines sur You tube, mais le titre prometteur n’a pas encore connu le succès escompté.

Mais de là à soupçonner Trouble Boy de satanisme et à lui faire vivre cet enfer, il y a un pas, un gouffre, que des personnes sensées ne devraient en aucun cas franchir.

Miché de Payen

PARTAGER SUR: