P-Jay renait de ses cendres loin des vidéos chaudes de sexe

PARTAGER SUR:

P-Jay fait partie du groupe restreint des rappeurs les plus hardis du rap haïtien. Dans ses vidéos, il nourrissait toujours une passion pour tout ce qui est sexe. On le voyait comme un très bon acteur de porno. Ç’est typique de P-Jay de se la jouer provocateur. Ce style qui lui est propre, fait naître chez lui une originalité surprenante. « Renesans », ce nouvel opus sur lequel “Dil” est le morceau favori de plus d’un, sonne le grand retour du rappeur.

James Jean Gérard Lamothe de son vrai nom, est une star qui a marqué son époque et continue encore aujourd’hui de laisser des traces intéressantes. Il est rare de voir un artiste se mettre dans le feu de l’action comme il le fait lui. On est nombreux à reprocher aux artistes haïtiens ce manque d’originalité. Peu importe ce que la mélodie dégage au sens érotique du terme, il y a toujours cette faille qui vient casser toute l’ambiance et qui oblige les fanatiques à rester sur leur soif. 

P-Jay lui, se démarque de cette catégorie d’artistes qui ne prennent pas leur rôle trop au sérieux. Tandis que lui, dans les clips qui le mettent en scène, il interprète à la perfection son propre personnage. La plupart de ces vidéoclips sont très osés et auraient dû être interdits aux enfants de bas-âge. C’est un rappeur qui a un sens artistique très poussé, une grande capacité à se fondre dans les différentes scènes comblant l’attente du public cible. On l’avait bien vu dans «Adikte », où le sexe oral tenait une place de choix. Une pratique sexuelle buccale, qu’affectionnait bien l’actrice et qui faisait montre d’un certain plaisir. Il n’est pas permis à tous d’avoir des vidéos sans faille à ce niveau là. 

Avec le visuel de « Dil », P-Jay a divisé les fans en ce qui a trait à la manière propre de la star de jouer les scènes. Pour Vanessa, son artiste préféré est à côté de la plaque. Elle s’est dit étonnée de ce changement. «  je m’attendais à voir la petite tête de P-Jay entre ses jambes, trop déçue waw. » Il embrasse, il fait l’amour à ses actrices et le fait bien. On s’est souvent plaint de cette marque de négligence qu’ont certains chanteurs. On ignore si c’est à cause de leurs relations de couple mais tout cela crée de sérieux désavantages au niveau de la qualité de leurs produits. Dans son  cas, on ne sait pas s’il a voulu faire autrement cette fois. Si c’est une chanson qui suscite la venue de l’érotisme, que les artistes le font bien, semblant ou pas, l’essentiel c’est de bien faire. D’ailleurs, on est en quête d’originalité, que tous travaillent de façon à rendre parfait le produit final. 

P-Jay a pris un long moment avant d’accoucher cet album tant attendu, c’est en fait une bonne surprise. Personne ne s’y attendait. La dernière fois qu’ on a senti la flamme du rappeur, cela remonte à la dispute qui avait réuni environ 5 rappeurs chanteurs. Son album est bien arrivé mais on remarque quand bien même que « Dil » prend tout l’éloge. D’ailleurs c’est le titre le plus populaire. 

James Jean Gérard Lamothe est de ces artistes qui s’engagent délibérément à donner une touche d’originalité pour la bonne marche de la musique haïtienne. On peut toujours lui reprocher autres choses mais en rapport à la thèse avancée plus haut, on s’abstient de dire que c’est un bon acteur. P-Jay renait et oublie apparemment comment faire le cunni. C’est à lui de confirmer.

Carlile Perrin (La Première Dame )

PARTAGER SUR: