Wilner Pierre : Sa musique vit entre Bahamas et Haiti

PARTAGER SUR:





Wilner Pierre : Sa musique vit entre Bahamas et Haiti

À New York, Paris, Nassau, Montréal ou Québec, les voix des stars haïtiennes se propagent dans le monde. Certains chanteurs nés à l’étranger poursuivent leurs chemins quelque part en revendiquant haut et fort leurs origines. C’est le cas de Wilner Pierre né aux Bahamas de parents haïtiens qui choisit d’associer à la langue de Shakespeare, le créole comme seconde langue de paroles de certaines de ses chansons. Chanteur, compositeur et producteur, il a émergé dès 2002 avec son groupe New Entry Band. 

C’est souvent au sein des églises que certains chanteurs font leurs premiers pas. Wilner Pierre n’est pas un cas particulier.Le Bahamien d’origine haïtienne a traîné ses baskets dans des lieux saints et baigné très tôt dans la musique sacrée. « L’église, est le seul lieu gratuit, proche, où l’on peut apprendre la musique. C’est là où l’on a su déterminer son timbre vocal. » Wilner Pierre juge que l’enseignement reçu à l’église dépasse de beaucoup le strict apprentissage des règles de solfège. Selon lui, c’est aussi l’école du show et de la confiance en soi. Sa facilité à changer de répertoire, lui a permis de créer un cover band baptisé « New Entry Band », devenu l’un des groupes les plus populaires de Abaco, sa ville natale, aux Bahamas.

Avec cette formation musicale, Winer Pierre a vécu un tourbillon de succès en remportant plusieurs prix locaux et internationaux. Le groupe a couru entre les promotions et les concerts à travers les Bahamas, s’est produit lors de plusieurs festivals majeurs de l’ile et aussi lors de soirées privées aux États-Unis.

En 2017, il se lance donc dans une carrière en solo avec plusieurs projets discographiques. Enthousiate à l’idée de collaborations parfois surprenantes, il a enregistré une chanson en duo avec la star jamaïcaine Tanya Stephens, intitulée « Gimme your love ». Wilner Pierre entretient un fort penchant pour les envolées lyriques inspirées du reggae, R&B Soul, Pop, Konpa, Afro pop, Soca. Son premier album, 0.4 disponible est disponible sur Itunes, Google Music et sur toutes les grandes plates-formes de streaming. Son premier album solo en main, il écume les scènes régionales voire internationales dont celle du festival « Haitian Muzik Fest ». Sur scène, il emmène son public grâce à sa présence en douceur et une certaine force. Ses performances attirent l’attention et il a même réussi à marquer les internautes haïtiens avec la reprise du titre « Abandone » de King Posse. Un succès qui s’est concrétisé par un million de vues sur Instagram grâce à sa voix envoutante, authentique et inspirante.

Wilner Pierre a déjà posé le pied sur le territoire haïtien. Il était de passage à Pétion-Ville pour une édition de « Havana Guitar Night » le 23 mai dernier à Fubar. Ce n’était pas la première fois qu’il venait à la rencontre de son public haïtien puisqu’il avait posé ses valises à Haïti en mars dernier pour accomplir une tournée qui l’avait conduit à Port-au-Prince, Cap-Haïtien et Pignon. Il avait fait aussi la tournée des médias de la capitale et ceux de la deuxième ville du pays. Le chanteur avait rejoint la tour de RTVC avant de poursuivre son parcours vers TELE SKY, puis des stations locales du Cap. Le 18 mai dernier, l’artiste a explosé à l’international en démontrant qu’il était la star d’origine haïtienne incontournable du moment en brillant au 21e Haitian Compas Festival.

Découvrez l’un de ses clips :

Miché de Payen

PARTAGER SUR:

Leave a Reply