“Se sistèm nan ki blo” : Mikaben et K Dilak s’unissent sur un nouveau duo

PARTAGER SUR:

Les deux artistes qui avaient déjà collaboré sur «Yo ale», ont remis le couvert avec un nouveau duo. Il s’agit d’un titre sur un rythme reggae qui évoque la défaite du système politique haïtien et en particulier le fait que ce système porte probablement en lui-même les causes de son échec.

Un an après la sortie de l’excellent « Up side down », qui avait marqué un indéniable tournant dans la trajectoire de Mikaben, le chanteur fait son grand retour. C’est pourtant un retour réussi, un autre pari gagné pour l’artiste, qui se renouvelle encore avec ce nouveau morceau aux couleurs reggae. Ce n’est donc pas un hasard si Mikaben a choisi cette musique de protestation par excellence qui s’est propagée depuis Bob Marley, comme une force puissante de dialogue. Si dans son discours, lors de sa visite à Kingston, en 1992 Winnie Mandela a parlé du pouvoir qu’a la musique reggae de “motiver, inspirer et rassembler” le peuple d’Afrique du Sud dans sa lutte contre l’apartheid, Mikaben croit que ce genre musical peut avoir le même effet sur le peuple haïtien.

Loin des morceaux entrainants comme «Up side down», Mikaben  a choisi de faire passer son message sur un rythme reggae, une musique d’éducation, d’éveil des consciences qui, depuis Bob Marley, vise à transmettre des idées, à affirmer des valeurs et à exprimer des attentes, à dénoncer l’asservissement injuste, l’intolérance raciale et les conditions de vie misérables.

Miché de Payen

PARTAGER SUR:

Leave a Reply