Blaze One publie sa lettre aux responsables politiques : le choc !

PARTAGER SUR:

Le 1 juin 2019, Blaze One a lâché son nouveau single « Lèt konsyans » qui a aussitôt enflammé la toile. Les premières réactions des fans de l’artiste ne se sont pas fait attendre. 

Blaze One Aka « vètè a » utilise la musique pour parler aux politiques car le rap conscient est, depuis toujours, sa botte secrète. Dans ses disques, il y a des thématiques très engagées, acides et cinglantes, et des chansons où il dénonce les failles des systèmes politiques et les problèmes que rencontrent aujourd’hui les Haïtiens. 

Alors que le rapport final de la Cour supérieure des comptes sur l’utilisation des fonds PetroCaribe soumis au Sénat enflamme la toile, Blaze One dépoussière une vieille lettre ayant une odeur de renfermé assez prononcée pour s’attaquer à nos anciens et nouveaux dirigeants.

Lèt Konsyans met les choses au clair, le morceau est on ne peut plus limpide.

Dans son morceau long de 6 minutes 30 secondes, qui traite du mal qu’est la mauvaise gouvernance, le rappeur en appelle à la « conscience » des responsables Politiques et passe en revue ceux qui prétendaient être les plus aptes à gouverner notre pays ou à administrer les institutions. De Jean Bertrand Aristide à Boniface Alexandre en passant par René Préval, de Michel Joseph Martelly à Jocelerme Privert en passant par le président actuel Jovenel Moise.

Connu pour sa lutte contre les inégalités sociales, le rappeur prêche depuis des années en faveur d’une Haiti plus tolérante et plus juste, où la démocratie, l’agriculture et l’éducation doivent être les véritables pierres angulaires. 

Miché de Payen


PARTAGER SUR: