Rockfam claque un clip qui sensibilise sur l’oisiveté de nos jeunes

PARTAGER SUR:

Sorti en novembre 2017, «Demaske» le cinquième album du groupe Rockfam a été défendu par l’excellent ««Nou pi fò» et la promotion se poursuit avec «Kenbe la» qui vient de se doter d’un clip.

Moins de deux ans après la sortie de “Demaske”, le dernier opus de Rockfam qui peine à trouver son public, n’a toujours pas rencontré le succès escompté. Afin d’en poursuivre l’exploitation et tenter à nouveau d’éblouir le microcosme du rap, les soldats de « LAME A » dévoilent ce vendredi 10 mai le clip « Kenbe la » en featuring avec Nickenson Prudhomme.

Tourné à Cuba, le visuel de ce morceau aux accents rap et merengue se penche sur la situation de nos jeunes comme une campagne de sensibilisation, de conscientisation et de moralisation. La vidéo met en lumière le caractère oisif de plusieurs jeunes du pays qui ne pensent qu’à s’amuser, se constituent en petits groupes et occupent certains lieux à longueur de journée voire aux heures tardives pour fumer du cannabis, picoler et réfléchir sur des actions reprochables à mener. Et les jeunes filles, faute de moyens, livrent leurs sexes pour survivre. C’est un clip qui interloque et dit des choses très vraies sur le chômage, la prostitution et l’immoralité: c’est un message de sensibilisation. Car, plus les  jeunes sont oisifs, plus ils ont tendance à commettre des actes inciviques de toute nature. Le constat est que l’oisiveté pousse la jeunesse à se livrer aux actes de viols, de vol et de braquages, bref au banditisme de grand chemin.

« kenbe la » est un titre de rap qu’on peut écouter tranquillement en famille.

Miché de Payen

PARTAGER SUR: